The avenir of the progress

Publié le par Roda

L'autre jour, j'entends un allègre ancien ministre de l'éducation vociférer au sujet de l'enseignement des langues régionales.

Il abattit son argument majeur, imparable, définitif pour pétrir de honte les irresponsables arriérés encore à tenter de défendre leur langue :

"La France aujourd'hui, a besoin d'informaticiens parlant anglais".

En tant que représentant de cette engeance, digne représentant de l'avenir de la France, il me semble que les deux ne sont pas incompatibles, que la haute considération dont je devrais faire l'effet n'est pas encore rentrée dans les faits, que si l'avenir de la France est dans les mains des informaticiens, c'est qu'on est tombé bien bas, et j'imaginais une France peuplée de petits informaticiens besogneux, communicant à coup d'anglicismes obscurs, principalement avec leur ordinateur, prêts à relever haut le défi du futur d'une mondialisation triomphante, à grands pas sur la route de l'avenir du progrès.

Publié dans L'avenir du progrès

Commenter cet article