L'avenir du progrès reste groupé

Publié le par Roda

L'autre jour, je rentrais chez moi en voiture quand j'ai croisé quatre personnes en train de faire du footing. Il couraient de front, occupant la moitié de la rue.
Je laissais passer le troupeau triomphant, manifestement très fier de me barrer le passage.

Je pensais irrésistiblement à la réflexion de Pierre Desproges :
"Quand on est plus de quatre, on est une bande de cons. A fortiori, moins de deux, c'est l'idéal".

Il est frappant de constater comme la somme d'individualités a l'inévitable tendance à réduire leur intelligence au plus petit commun dénominateur, et même moins si c'est possible.
Prosternons-nous devant l'immense foule qui baigne dans la lumière étincelante de l'avenir du progrès, portant haut le flambeau de la clairvoyance et du libre arbitre.

Publié dans L'avenir du progrès

Commenter cet article